Sorbonne re-occupied on first day back

Sorbonne re-occupied on first day back

On Monday, students re-entered the Sorbonne for the first day since it was occupied in March against the now-repealed employment law the CPE.

Several hundred students from various French universities had voted to re-occupy it, and around 200 students occupied a conference room, but were escorted out by riot police later that day.

Posted By

libcom
Apr 27 2006 05:39

Share

Attached files

Comments

Anonymous
May 2 2006 00:40

Comandante Gringo
May 2nd, 2006 | 1:40 am

Hey — everyone voting. Super! Real democratic-like. Feels good, huh?

But the purpose of the exercise, then..?
And *only 200 warm bodies* showed up to face the pigs, to back their vote with *the deed* too… Indeed: how many voted — and actually _didn’t_ put their noggins on the line..?

Sorry to harp on this stuff — but I think most of youse would agree that this episode shows up the need for a wider agreement on what exactly people are getting together to vote on…

I’ll say again that I have seen with my own eyes, charging masses of people stopped dead in their trax because they actually, simply, _physically_ did not know where to go next — let alone knew in their heads anything more abstract as a goal. And here exactly is where the intellect intersects with the deed in praxis.

So: Qvo Vadis Francia?

Anonymous
May 8 2006 11:13

lektorovich
May 8th, 2006 | 8:10 pm

Les participants au traditionnel défile annuel marquant la fête du premier mai qui s’est déroulé dans la ville de Togliatti scandaient le slogan exotique: « La France en lutte, la Russie en lutte, Togliatti en lutte! »

Les manifestants portaient en flambeau, au même rang que le drapeau de la Russie, celui de la république française. Cette manière si inhabituelle de célébrer cette fête a été l’initiative de Serguei Lektorovicth, bien connu pour ses actions politiques. Cette manifestation s’est distinguee des autres manifestations analogues ayant eu lieu dans le pays de par le nombre des manifestants et de par son organisation. Les slogans creux du type « Paix, Travail, Mai » ne sont même pas sortis des placards à Togliatti. Ils ont été remplacés par des slogans à la couleur sociale marquée. Ainsi donc, Serguei Lektorovicth a continué dans sa ligne de politique sociale. Il est utile de rappeler ici que Serguei Lektorovich n’en est pas à son premier coup. Il s’était déjà fait remarquer par son activité débordante dans la lutte contre la monétisation des avantages en nature et la reforme des services communaux, manifestations qui ont eu un large écho et connu un grand succès. Par exemple, en hiver 2006, Il a réussi à arracher une réduction des charges communales pour les habitants de sa ville natale.

Lors du meeting, Mr Lektorovitch a déclaré : « La France représente pour nous aujourd’hui un exemple de résistance sociale et de société civile. C’est en effet dans ce pays que se déroulent les manifestations sociales les plus éclatantes, que le gens descendent dans la rue pour défendre leurs droits et enfin c’est dans ce pays que nous voyons le triomphe des forces populaires. Et c’est pourquoi le drapeau de la France est pour nous aujourd’hui le symbole de la protestation (résistance) civile. L’opposition française est solidaire avec nous dans notre combat pour le bien être des masses populaires et adresse ses salutations à la ville de Togliatti.

Anonymous
May 8 2006 11:13

lektorovich
May 8th, 2006 | 8:11 pm

Les participants au traditionnel défile annuel marquant la fête du premier mai qui s’est déroulé dans la ville de Togliatti scandaient le slogan exotique: « La France en lutte, la Russie en lutte, Togliatti en lutte! »

( The high resolution photos for Mass-Media; )

http://lektorovich-tm.livejournal.com/6249.html#cutid1