gréve de santé au maroc

1 post / 0 new
Sifuna Zonke's picture
Sifuna Zonke
Offline
Joined: 7-05-07
Feb 18 2008 05:42
gréve de santé au maroc

L’organisation démocratique de la santé/ Odt, tient à informer la population marocaine qu’une grève nationale de 48heures dans le secteur de la santé est prévue pour les 19 et 20 février 2008 ; avec maintien des services essentiels conformément au seuil prévu dans nos actions syndicales ; dans les services des urgences, unités de réanimation et de soins intensifs

Devant le mutisme et l’indifférence totale du département de la santé et de son refus d’ouvrir de véritables négociations avec notre organisation syndicale après une série de crie d’alarme quant à la crise que connaît le secteur de la santé et dont les conséquences sont très néfastes sur l’état de santé de la population marocaine et aussi de répondre positivement à nos revendications.

Et, suite à cette politique gouvernementale qui vise a discréditer ce service public de santé et à dévaloriser ses compétences professionnelles par des déclarations marginales non fondées et par des décisions et mesures restrictives technocratiques, qui mettent en péril notre système de santé et par conséquent mettre en dangers la vie des malades.

Devant la continuité de la détérioration du pouvoir d’achat des personnels de la santé , résultat d’une hausse des prix accélérée notamment , des produits d’alimentation et de consommation, eau et électricité, logement et transport, face au gel des salaires et des pensions ;

Devant la dégradation alarmante des conditions de travail, la réduction accentuée des moyens et des produits médicamenteux, les pannes fréquentes des services de la radio- diagnostic et la pénurie grave en personnel (coupures de postes budgétaires et départs massifs à la retraite) conduisant à l’utilisation des heures supplémentaires et gardes obligatoires, à outrances, sans indemnités ni récupération ; entraînant des conditions de w insupportables et inacceptables et un climat de tension et de risques professionnels dans tous les services de santé ;

L’organisation démocratique de la santé affiliée à l’organisation démocratique du travail décide de faire appel à une grève général dans le secteur de la santé les mardi et mercredi 19 et 20 février 2008 dans toutes les structures de la santé publique (CHU, Hôpitaux, structures de prévention et ambulatoires et instituts de formation et de recherche) avec maintien de services minimums les urgences et les unités de soins intensifs pour assurer la continuité des soins.

Conscients de l’ampleur des défis qui nous interpellent, en tant qu’acteurs de la santé, sur la nécessité de notre mobilisation pour défendre le service public de santé et le protéger contre les initiatives latentes de son démantèlement

Convaincus que la santé est un droit fondamental de l’être humain qui doit être assuré et garanti par l’Etat à tous les citoyens de façon, juste, équitable, égalitaire et gratuit

L’organisation démocratique de la santé affiliée à l’organisation démocratique du travail

* Déplore les mesures gouvernementales qui remettent en cause l’accessibilité aux soins pour tous, gratuits et de qualité et invite toute la société civile et politique à se mobiliser pour soustraire les services de santé publique de la logique dévastatrice du profit, imposé par les règles du néolibéralisme, de l’OMC et des traités de libre échanges ;

* S’oppose à la privatisation des hôpitaux publics et à l’instauration d’un système de santé à deux vitesses ;

* Exige l’annulation du ticket modérateur dans les hôpitaux publics qui devraient continuer à prendre en charge à100% les indigents et les assurés quel que soit leur organisme d’assurance maladie;

* Demande la révision de la politique des médicaments et la mise en garde de l’industrie pharmaceutique sur les prix excessif des produits pharmaceutiques mis sur le marché et de leur qualité

* Demande le recrutement des infirmiers et médecins en chômage pour faire face à cette pénurie exacerbée des effectifs qui retentit sur la qualité des soins et la sécurité des patients

* Réclame l’urgence de l’ouverture de véritables négociations sur :

* L’augmentation des salaires pour toutes les catégories de personnel de la santé en fonction du coût de la
vie

* La refonte globale de la grille indiciaire et la révision des statuts et des classes d’échelle dans le secteur de la santé

* La révision du système de promotion interne et l’organisation immédiate d’une promotion interne exceptionnelle pour les années 2003, 2004, 2005, 2006, et 2007

* La mise en application immédiate du régime indemnitaire des gardes, d’astreinte et des heures supplémentaires et sa généralisation sur les services de prévention depuis la date de sa publication au journal officiel

* Création de grade HORS ECHELLE pour les infirmiers diplômés d’état et techniciens

* Révision des statuts des médecins, chirurgiens, pharmaciens et assistants médicaux (docteurs scientifiques)

* Le Traitement juste et équitable du dossier des anciens lauréats de l’école de cadres de la santé, victimes des erreurs et de l’incompétence de l’administration centrale

* Election démocratique d’une instance nationale des œuvres sociales des fonctionnaires de la santé

* L’approbation d’une nouvelle réglementation de l’exercice de la profession infirmière, de sage femme et autres professions paramédicales réglementées et la création de l’ordre national des cette profession

* L’application de la loi 00/01 sur l’enseignement supérieur et la formation des cadres infirmiers et la réflexion sur la création de facultés des sciences infirmières au sein de l’université et facultés de médecine.

RECLAME L’OUVERTURE D’UN DEBAT DEMOCRATIQUE SUR LA PROBLEMATIQUE ET LA QUESTION SANITAIRE AU MAROC ET LA CREATION D’UN COSEIL NATIONAL DE LA SANTE