M. Le Pen et la disparition de l’identité ouvrière