Introduction to L’ouvrier américain (1949)